La ville de Sucre

La ville blanche de Bolivie. Sucre me rappelle la ville d’Arequipa au Pérou avec son architecture coloniale des bâtiments.

Sucre est située à 2’750 mètres d’altitude et c’est la capitale constitutionnelle du pays. La Paz est la capitale administrative et c’est où le gouvernement siège. Durant la journée, il fait beau et chaud et dès que le soleil se couche il fait un peu froid. A cette époque, il fait très sec et il ne pleut pas.

Je suis arrivée de Cochabamba le mardi 31 mai par avion. A la base, je devais prendre un bus le lundi soir mais les boliviens ont commencé à protester dans tout le pays et toutes les routes étaient bloquées durant plusieurs jours. Mon vol m’a seulement coûté 36$ et m’a sauvé d’un trajet de 12 heures sur des mauvaises routes.

Depuis l’aéroport j’ai pris un taxi jusqu’à mon auberge de jeunesse. Sur la route, j’ai vu les barrages de camions et aucun véhicule ne pouvait passer. Le chauffeur m’a déposé à mon auberge de jeunesse qui s’appelle “The Beehive” située à trois blocs de la place principale. En arrivant, j’ai vu ma copine Rinke que j’avais rencontré à la Paz quelques jours avant puis deux filles que j’avais croisées à Torotoro. Le samedi, c’est Alice, Chris et Ian qui sont arrivés depuis Samaipata. C’était vraiment cool de les revoir tous.

Le jour après mon arrivée, j’ai commencé des cours d’espagnol à l’école Fenix située à 20 minutes à pied de mon auberge. J’ai fait 5 jours de cours à raison de 3 heures par jour en cours privés. C’est mon amie Olivia qui était à Cusco avec moi qui me l’a recommandé. D’ailleurs, j’ai été manger avec elle le mardi soir. C’était sympa de la revoir et de parler de nos dernières aventures en Bolivie. Ma prof s’appelait Heidi (un prénom très Suisse pour une bolivienne) et elle était vraiment bien.

J’ai appris différents temps de conjugaison, ce qui est utile car parler au présent tout le temps n’est pas toujours facile pour expliquer certaines choses. Tous les mots étaient prononcés en espagnol, chose excellente pour apprendre une langue. Nous avons beaucoup parlé de l’histoire de la Bolivie et des gens et c’était très intéressant.

Vendredi, Heidi m’a emmenée au grand marché situé à l’extérieur du centre- ville. Le marché est situé sur plusieurs rues et il est gigantesque. Vous pouvez tout trouver dans ces sortes de marchés. De l’électronique, des habits, de la nourriture et etc. C’était bien de faire le tour avec Heidi, elle m’a expliqué d’où venait les différentes choses et souvent c’est des choses qui viennent du Chili ou de l’Argentine en contrebande.

Durant le week-end je n’ai pas fait grand-chose. Je me suis un peu baladée dans la ville. Pour le repas de midi, j’allais en général au restaurant puis le soir je faisait à manger à l’auberge. J’aime bien cuisiner, cela permet d’économiser un peu d’argent et de me faire les plats que j’aime.

Mardi 7 juin après mes cours d’espagnol, nous nous sommes rendues au Mirador de Sucre pour manger un morceau avant de prendre le bus pour Potosi avec Alice, Chris et Ian. Depuis le mirador il y a une jolie vue sur la ville. Le restaurant est par contre assez cher mais la nourriture y est bonne.


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s