Les merveilles de la Bolivie

Au départ, la Bolivie n’était pas le pays qui me fascinait le plus et je ne me réjouissais pas plus que ça de visiter ce pays. Mais au fur et à mesure que les jours et semaines passaient j’étais fascinée par ce que je voyais. Ce pays a tellement de trésors à découvrir. Les paysages sont merveilleux et vous ne les trouveriez nulle part ailleurs sur terre. Si vous aimez la nature intacte, c’est là que vous devez aller.

Avant d’arriver en Bolivie, j’avais entendu beaucoup de gens dire : ah ! Tu verras, les boliviens ne sont pas les personnes les plus sympathiques. C’est faux ! Ne croyez pas à tout ce que l’on vous dit ! Les gens qui ont croisés mon chemin ont tous été adorables et étaient contents de me donner un coup de main. Par exemple, en plein centre-ville de La Paz avec mon amie Sylvie, nous cherchions un arrêt de bus et nous avons demandé à une dame. Celle-ci nous amené jusqu’au départ et nous a fait un câlin à chacune d’entre nous avant que l’on prenne le bus.

Les boliviens font les mêmes choses que nous, ils travaillent, après ils voient leurs amis ou leur famille, sortent, vont boire des verres et font la fête. En ville, la plupart des personnes s’habillent de manière sobre et très commune mais il y a toujours des filles qui s’habillent de la manière traditionnelle, ce sont les Chollitas. Elles portent des jupes, la longueur dépend de la région d’où elles viennent et elles ont tout le temps un chapeau sur la tête, souvent c’est un chapeau melon. Elles ont aussi de longues tresses. Vous les trouverez dans les marchés des villes et surtout dans la campagne. En ce qui concerne les hommes, ils ne portent pas souvent l’habit traditionnel mais ils chiquent des feuilles de coca à longueur de journée.

J’ai parlé à plusieurs personnes dans la rue et ils ont tous été impressionné par mes histoires de voyage. En général, ils posent beaucoup de questions sur mon pays et sur l’Europe. Ce sont des personnes cultivées et ils savent beaucoup de choses sur la Suisse par exemple. Ils savent que plusieurs langues y sont parlées et qu’il y a environ 8 millions d’habitants. Je ne savais pas ces choses sur leur pays avant d’y être. Un jour, j’ai croisé un français qui m’a dit : j’ai seulement su, il y a quelques semaines, qu’en Suisse vous parliez aussi français. J’étais choquée par ce qu’il m’a dit et depuis là, c’était la fin avec lui. Certaines personnes feraient mieux de réviser leurs cours de culture générale avant de partir voyager !

Aussi, je ne me suis jamais sentie en danger dans une ville ou ailleurs. Des fois, je me sens plus en sécurité en Amérique du Sud que de marcher seule dans les rues de Lausanne ou Londres. Je n’ai encore eu aucun problème jusqu’à maintenant (croisons les doigts pour que ça n’arrive pas). Bien-sûr il y a des mauvaises personnes partout et il faut faire attention à ses affaires et ne pas faire confiance à la première personne qui passe. Je pense que je peux remercier mes parents qui m’ont appris à voyager et surtout mon papa.

Cela fait 3 mois que je voyage et c’est un nouveau challenge tous les jours. Il faut sortir de sa zone de confort et des fois c’est pas facile, je dois l’admettre mais ça m’a tellement apporté jusqu’à aujourd’hui et j’espère encore plus pendant les prochains mois. Je suis tellement contente d’avoir pris la décision de démissionner de mon travail et de partir avec mon sac à dos. C’est probablement la meilleure décision que j’ai faite de ma vie. Voyager vous amène tellement de bonnes choses et tellement plus que de rester chez soi dans la routine, métro – boulot – dodo. J’ai commencé à réaliser ça il y a seulement quelques semaines j’ai plus que 3 mois de voyage. Le temps passe vite ici et je ne m’ennuie pas souvent, il y a tellement de choses à découvrir et à voir.

Je suis triste d’avoir quitté ce magnifique pays qu’est la Bolivie. Durant 5 semaines, j’ai découvert des paysages incroyables et c’est passé trop vite. En fait, je pense y retourner quand je serai sur le nord de l’Argentine. Je suis maintenant au Chili et tout semble cher et plus européanisé. En Bolivie, j’ai réussi à trouver le dépaysement que je voulais. J’ai réussi à me déconnecter totalement et ça m’a fait un bien fou !

Je suis vraiment contente de partager mes aventures avec vous et j’espère que vous appréciez mes articles. J’espère que vous aurez aussi envie de partir à la découverte de cette partie du monde ou ailleurs avec seulement un sac de 14 kilos sur le dos pendant plusieurs mois. C’est une expérience enrichissante et incroyable !


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s