Mendoza, la capitale du vin

Je suis arrivée à Mendoza au petit matin le 21 juillet après un long trajet en bus. L’après-midi, je suis allée découvrir la ville qui est, je dois le dire, pas très belle mais la Place principale est énorme et il y a deux belles fontaines. En rentrant j’ai décidé de m’inscrire à deux excursions pour les jours d’après.

Le samedi matin, je suis partie faire une dégustation de vin en vélo. Ce jour- là, le soleil brillait et il faisait assez chaud pour être en t-shirt, chose géniale pour moi qui revenais du froid du sud. Le bus nous a conduits jusqu’à la première bodega (cave) qui était bio. Nous avons eu une visite et nous avons pu déguster 3 vins différents, un blanc et deux rouges. Après, nous partis sur nos vélos et nous avons roulé jusqu’à la prochaine bodega, Vistandes. A nouveau, nous avons fait une visite très courte de la cave puis nous avons dégusté 3 autres vins, un rosé et deux rouges. Nous avons ensuite repris le vélo et nous avons roulé jusqu’à un “Beer Garden” où nous avons pu boire une pinte de bière artisanale et manger des empenadas. L’ambiance au sein du groupe était vraiment bonne. Heureusement, après notre arrêt dans ce “Beer Garden” nous sommes remontés dans le bus, je commençais à me sentir un peu pompette. Nous avons ensuite été à la 3ème et dernière bodega de la journée, Domiciano, ma préférée. Cette cave se distingue des autres. Ils font les récoltes de raisins la nuit, ce qui empêche la grappe de commencer sa fermentation en étant au soleil et de plus le vin est vraiment excellent et ils ont des prix très corrects. Après cette dernière visite, nous sommes tous rentrés dans nos auberges mais nous avons décidé de tous se retrouver le soir pour aller manger une parrilla.

Avant de partir retrouver le groupe pour manger, j’ai reçu un coup de file de ma meilleure amie, France qui m’a demandé d’être l’une de ses demoiselles d’honneur à son mariage. J’ai bien entendu répondu oui ! Cette nouvelle m’a vraiment donné le sourire et je suis tellement heureuse pour elle et son futur mari, Dani ! Je leur souhaite tout le bonheur du monde et je me réjouis de les revoir dans quelques semaines pour fêter la nouvelle !

IMG_6231
France, Dani et moi au Festival de Ballons à Bristol en 2015

 

Vers 20h00 j’ai retrouvé le groupe sur la Plaza de la Indepencia puis nous sommes allés dans un restaurant recommandé par notre guide de la journée. Nous étions 10 et bien évidement nous n’avions pas fait de réservation. En arrivant au restaurant nous avons dû attendre un moment à l’extérieur pour qu’ils puissent préparer une table. C’était une chouette soirée et on a bien rit !

IMG_6232

Le dimanche, je suis allée faire une randonnée à cheval au coucher du soleil. C’était sympa car il y avait plusieurs personnes qui avaient fait le tour le jour d’avant. J’ai fait beaucoup d’équitation quand j’étais plus jeune et il y a 3 ans j’ai fait une balade sur la plage en Tunisie. C’était l’une des choses que je voulais absolument faire en Argentine, du cheval. Pour être honnête je ne me suis pas sentie en harmonie avec le cheval au début mais au fur et à mesure de la balade, la confiance s’est installée entre le cheval et moi. Après 1h30 de balade dans la pampa de Mendoza nous sommes rentrés à l’Estancia. Dans le prix, le repas du soir était inclus. Comme l’Argentine est un pays carnassier, une parrilla nous a été servie accompagnée de vino tinto. C’était une chouette fin de journée !

Lundi soir j’ai fait la rencontre de Layal, une russe. Nous avons décidé de nous inscrire pour une autre visite des caves à vin le lendemain. Cette fois en bus car il annonçait mauvais temps était annoncé. Deux autres personnes de l’auberge se sont jointes à nous, un couple d’australiens, Rachel et Austin.

Notre guide, Miguel (Mike) est venu nous chercher en bus vers 10h00. C’était chouette car nous étions seulement les quatre. Le programme de la journée était bien rempli : 4 bodegas, repas de midi et une distillerie d’absinthe en fin de journée. La première bodega était celle de Domiciano, j’y étais déjà passée la dernière fois. Ce qui était cool, c’est que nous avons goûté à d’autres vins. La deuxième s’appelait Bodega Lopes, l’une des 5 plus grandes caves de Mendoza. Cette cave est vraiment énorme, je n’ai jamais rien vu de tel. Les fûts de chêne qu’ils utilisent font environ 30’000 litres. Le plus grand peut contenir 35’700 litres. Dans cette cave, nous avons goûté un rouge et un blanc doux. La troisième cave était celle de Carmelo Patti, un vigneron vraiment accueillant et c’était un sacré spécimen ! Il nous a fait goûter trois vins rouges différents. Ses vins sont plus forts que les autres car ils sont vieillis plus longtemps. Nous sommes arrivés à la quatrième bodega et c’est là que nous avons mangé. C’est une petite cave et le domaine est vraiment très joli. Pendant le repas, nous avons bien entendu bu un bon malbec et le vigneron nous a fait goûter son vin blanc mousseux. Après la visite de la cave, nous avons décidé d’acheter un cubi de malbec pour le soir, quand on est en piste, il faut continuer et ne pas faire de pause. La dernière halte de la journée était la distillerie d’absinthe. En arrivant, nous avons été accueillis par la patronne, très rigolote qui nous a fait goûter des conserves maison (confitures, tapenades, chukney, etc) puis nous avons goûté aux choses sérieuses. Nous avons pu goûter à 4 liqueurs aux goûts différents que nous avons partagé entre nous. C’était fort, trop fort pour moi.

Sur le chemin du retour, nous avons décidé de faire un barbecue argentin (parrilla) tous ensemble et nous avons demandé à Mike où acheter ce dont nous avions besoin et il nous a gentiment dit qu’il allait venir nous aider à acheter la viande et les garnitures ainsi que nous aider à la faire. Nous nous sommes donc arrêtés dans une boucherie et au supermarché pour faire les courses puis nous sommes rentrés à l’Auberge. Nous les filles avons commencé à préparer les légumes pendant que les garçons faisaient le feu. Nous avions une montagne de viande du coup, Tinka une fille d’Afrique du Sud s’est jointe à nous pour le repas. C’était une soirée vraiment géniale, une des meilleures de mon voyage car nous avons été rejoints par d’autres personnes et tout le monde partageait ses histoires de voyages. Il y avait un échange entre toutes les personnes autour de la table et c’était très intéressant. Il faut dire que j’étais quand même très alcoolisée et j’ai été me coucher vers minuit. Le lendemain, j’ai eu la gueule de bois toute la journée et je me suis jurée de faire une détoxe d’alcool pendant quelques jours car il y avait eu un peu trop d’excès les jours passés.

IMG_5869

Le mercredi, je suis allée me balader dans le parc St-Martin avec Kate, une australienne de mon auberge. Nous avons été acheter notre billet de bus pour partir le lendemain à Santiago. Notre voyage en bus aurait dû durer 7 heures mais il a fallu 12 heures. Comme le col avait été fermé à cause de la neige quelques jours, il y avait énormément d’attente à la frontière. Ceci-dit, ce trajet est incroyable ! La route des Andes est un MUST en Amérique du Sud ! Les paysages sont superbes et la route depuis le col (après la frontière) qui descend en épingle à 180 degrés sur Santiago et qui passe par la station de ski de Portillo est très impressionnante !


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s